Critique littéraire n°1 – Qu ‘est-ce qui nous rend vraiment heureux ?

QU’EST CE QUI NOUS REND VRAIMENT HEUREUX ? – Sonja Lyubomirsky

Résumé :

Résultat de recherche d'images pour "Sonja Lyubomirsky qu'est ce qui nous rend vraiment heureux resumé"

 

Saviez-vous que l’on est en moyenne plus heureux à 60 ans qu’à 20 ou 30 ans ? Ou que le bonheur des jeunes mariés et des gagnants au Loto revient à son niveau de départ au bout de deux ans ? Saviez-vous que les gens qui ont fait des études supérieures sont moins satisfaits de leur existence ? Ou que l’argent rend plus heureux quand il est consacré aux expériences vécues plutôt qu’aux biens matériels ?

 

 

 


Mot sur l’auteure :

Josh-Blanchard-Photo-of-Sonja-1

Diplômée de Harvard et de Stanford, professeure à l’université de Californie où elle dirige le laboratoire de psychologie positive, Sonja LYUBOMIRSKY a reçu de nombreuses récompenses pour ses travaux. Depuis plus de vingt ans, elle consacre ses recherches à comprendre ce qui rend les gens heureux.

Dans son travail, Lyubomirsky a mis l’accent sur le développement d’une science du bonheur humain. À cette fin, ses recherches portent sur trois questions cruciales:

 

1) Qu’est-ce qui rend les gens heureux? 
2) Le bonheur est-il une bonne chose? 
3) Comment pouvons-nous rendre les gens encore plus heureux?

Par exemple, elle explore actuellement le potentiel des activités de soutien du bonheur – par exemple, exprimer sa gratitude, faire des actes de bonté, rendre quelqu’un d’autre plus heureux, affirmer des valeurs significatives, visualiser un avenir positif et savourer des expériences positives le niveau de bonheur au-delà de son «point de consigne». Elle mène des recherches sur le bonheur depuis 27 ans et a publié de nombreux articles dans le domaine.

Pour en savoir plus regardez cette vidéo.


Une préface intéressante :

Extrait de la préface de Jacques Lecomte, cofondateur et président d’honneur de l’Association française de psychologie positive.

« Qu’est-ce que la psychologie positive ?  Qu’apporte-t-elle de nouveau ?, S’agit-il d’une mode passagère ou d’un mouvement durable ? […] Tout d’abord, la psychologie positive est un courant scientifique qui s’est développé dans le monde universitaire, avant de se diffuser dans l’ensemble de la société. La psychologie positive ne consiste pas à voir à tout prix la vie en rose, d’une manière naïve. […] Selon Sekigman et Csikszentmihalyi : nous connaissons peu ce qui donne de la valeur à la vie. […] Si la psychologie positive suscite autant d’intérêt, c’est donc tout simplement qu’elle répond à notre besoin existentiel de quête de sens et de solidarité ; de bonheur partagé, en quelque sorte. […] Qu’en est-il de l’apport de la psychologie positive ? […]Au final, Sonja Lyubomirsky nous livre une double sagesse de l’existence.

D’une part, il nous faut apprendre à nous réjouir de notre vie présente plutôt que rêver inutilement ou nous comparer aux autres. Elle nous invite ainsi à goûter le bonheur de la quête plutôt que la quête du bonheur. D’autre part, elle nous rappelle à quel point l’être humain est fait pour vivre en relation avec les autres. Ce qui nous rend heureux, c’est de valoriser autrui et d’être valorisé, d’écouter et d’être écouté ; en bref, d’aimer et d’être aimé, tout simplement.

L’intérêt pour soi et l’intérêt pour l’autre sont non seulement compatibles, mais plus encore réciproquement bénéfiques. Dans cette vision relationnelle du bonheur, l’auteure fait toujours preuve d’une vision nuancée. […] Comme pour les bons films dont il ne faut pas dévoiler la fin, je vous laisse découvrir où se cacher cette belle aventure… »

À voir aussi :

C’est quoi le bonheur pour  Jacques Lecomte ?


Avis sur le livre :

Ce livre bouscule bien nos idées reçues sur le bonheur. Ni l’amour, ni la réussite professionnelle, ni l’argent ne peuvent nous apporter un bonheur durable si nous ne savons pas nous préserver d’un inévitable processus d’usure. Les scientifiques nomment cela l’«habituation hédonique».

« L’«habituation hédonique», notre tendance à nous habituer à presque tout ce qui nous arrive de positif, est un terrible obstacle à notre bonheur. « 

Sonja Lyubomirsky nous donne des clés pour désamorcer ce piège et apprendre à construire, jour après jour, un bonheur authentique. Ce qui nous rend vraiment heureux, c’est d’abord la relation à autrui, c’est valoriser et être valorisé, écouter et être écouté, bref, aimer et être aimé. Et surtout de ne pas nous comparer aux autres. Avec ses recherches révolutionnaires sur le bonheur, Sonja Lyubomirsky nous montre le chemin pour une vie créative, pleine de sens et de joie.

Dans ce livre, Sonja Lyubomirsky isole les grands tournants de la vie adulte, en cherchant à la fois les réalisations (mariage, enfants, satisfaction professionnelle, richesse) et les échecs (divorce, ruine financière, maladie). Elle nous prouve que nous avons reçu de fausses promesses – des mythes qui nous assurent que le bonheur tout au long de la vie sera atteint une fois que nous aurons atteint les marqueurs culturellement confirmés du succès adulte. Cette vision restreinte du bonheur nous décourage de reconnaître l’avantage de tout changement de vie négatif et nous empêche de reconnaître notre propre potentiel de croissance. Nos attentes hors normes transforment les rites de passage naturels en mines terrestres émotionnelles et nous poussent à prendre des décisions toxiques.

Parce que nous attendons le meilleur (ou le pire) des virages de la vie, nous mettons trop de poids sur nos réponses émotionnelles initiales. Ce livre permet aux lecteurs de regarder au-delà de leur première réponse, en partageant des preuves scientifiques que souvent c’est notre état d’esprit – pas notre situation – qui compte. La notion d’adaptation hédonique, le fait que les gens soient beaucoup plus adaptables qu’ils ne le pensent, est au cœur de ces constatations. Même après un changement de vie important – bon ou mauvais – nous avons tendance à revenir à notre niveau de bonheur initial, en oubliant ce qui nous a fait une fois exalté ou pourquoi nous avons senti que la vie était si insupportable. 

« Les exercices d’appréciation nous aident à profiter des points positifs que nous avons tendance à perdre de vue, en savourant notre relation ici et maintenant et en gardant une perspective positive et optimiste. »

De plus en plus de spécialiste, se plongent sur cette question, et font des recherches sur cette science du bonheur, comme Sonja Lyubomirsky.

Article à lire pour en savoir plus sur ces mythes : 7 Myths About Happiness We Need to Stop Believing

Avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ? 

Critique littéraire n°1

Lespenseespositives

Je me présente, Julie, artiste peintre curieuse et passionnée d’art, de voyage, culture & digital. Et si on parlait ici de développement personnel, d’inspirations positives et d'histoires inspirantes. Parce que partager des bonnes nouvelles, des ondes positives, ça fait tellement de bien ! Alors échangeons ensemble et parlons de POSITIVITÉ ! Apprendre à prendre le temps, à observer, à écouter, à s'ancrer, à chercher le sens, à transmettre... Apprendre à vivre pleinement à chaque minute en faisant sa part. Connaissez-vous la légende amérindienne du colibri ? Si vous avez quelques minutes à m'accorder venez je vais vous la conter... Vous comprendrez alors l'origine des "Pensées Positives". Alors bienvenue et bonne lecture. Julie S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *